Être hospitalisé n’est jamais une expérience facile, d’autant plus pour un enfant qui perd ses habitudes de vie, en plus de la maladie et des contraintes de soins. L’emploi du temps est désormais rythmé par l’organisation propre du service et il se retrouve confronté à une alternance de séquences répétitives et des moments d’ennui.

Emma a 12 ans et cela fait 3 semaines qu’elle séjourne à l’Hôpital de Mercy. Elle a déjà participé à de nombreux ateliers mis en place par La Pédiatrie Enchantée : arts plastiques, gymnastique douce et musique (sans oublier la venue surprise du Saint-Nicolas…). Nous avons posé quelques questions à sa maman pour connaître son avis sur ces derniers.

  • Quelle a été votre réaction lorsque Mélanie, l’éducatrice du service pédiatrie, a proposé à votre enfant l’atelier Arts-Plastiques de La Pédiatrie Enchantée ? 

Je ne connaissais pas La Pédiatrie Enchantée mais Emma et moi savions que des interventions de ce type pouvaient se dérouler à l’hôpital, elle avait déjà été à Brabois et avait connu une autre association.

  • À la maison, a t-elle habituellement l’habitude de faire ce genre d’ateliers ? 

Oui, parfois. Ma fille est assez manuelle. Elle s’amuse souvent à faire des perles, des collages, de l’art plastique… Mais j’ai trois enfants d’âge différent, alors la facilité c’est de les faire jouer à des jeux de société. 

  • Qu’avez-vous pensé des intervenants ?

Il était tous géniaux ! Ils trouvent toujours de quoi occuper et fédérer les enfants.

  • Comment avez-vous senti votre enfant après l’atelier ? 

J’ai senti Emma très contente et détendue. J’ai ressenti un bienfait chez elle, les artistes parviennent à les faire penser à autre chose,  surtout pendant un long séjour hospitalier pas toujours évident.

  • Si Mélanie vous propose un autre atelier de La Pédiatrie Enchantée, reviendrez-vous ?

Oui ! On les a (presque) tous faits !

  • Pour conclure, un petit mot de fin pour l’association ? 

D’après les échanges avec ma fille, tout lui a plu. Les intervenants sont supers et cerise sur le gâteau : le cadeau du Saint-Nicolas. Merci !

 

CONTRIBUER À CES JOLIS SOURIRES